EXPO ASTERIX

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)  

 

Astérix, Obélix et Idéfix font leur Tour de Gaule et font étape à BOUCHAIN! Une exposition de dessins, croquis et esquisses qui vous emmènent dans les coulisses de nos célèbres héros gaulois

Deux expositions exceptionnelles présentant la naissance de deux albums d'Astérix vont être présentées pour la première fois simultanément et en exclusivité à Bouchain.

Ces deux albums, séparés par 50 ans d'histoire d'aventures d'Astérix Le Gaulois, permettent de découvrir tout le talent des auteurs des aventures d'Astérix : Messieurs Albert Uderzo et René Goscinny, créateurs de la série, au travers de l'exposition sur « Le Tour de Gaule d'Astérix », et Messieurs Didier Conrad et Jean-Yves Ferri, repreneurs de la série, au travers de l'exposition sur « Le Papyrus de César ».

 

Petit teaser du montage de l´expo

Inauguration de l'expo Astérix ce matin avec M Regis GREBENT (Directeur des studios Albert-René en personne), Jérome PLANTAIN et une partie de l'équipe organisatrice OMC de Bouchain.

Expo Asterix

 Expo Asterix

En parralèlle de l'expo, voici le fameux "Camp de César" découvert près de Bouchain (commune d'Etrun)

Expo Asterix
Merci à M Le Maire d'Etrun de nous avoir preté cette maquette faite par un Bouchinois M DARRAS en 1980.

Exposition de produits dérivés Astérix, collection privée de Jerome PLANTAIN, Fan bien-sur de notre héros gaulois mais aussi grand collectionneur de carte postale (www.collectionnix.com).
Possibilité d'acheter une carte postale représentant l'affiche de l'expo sur place (tirage limité).

Expo Asterix

 

Nouveau au balisage pour guider nos visiteurs

Bannière Astérix Bouchain

 Articles de presse:

VDN - Publié le 04/05/2016 

Bouchain: Astérix jusqu’au 7 mai à l’espace associé

OMC Plantain Regis BrebentLe maire Ludovic Zientek a ouvert l’exposition consacrée à Astérix en remerciant Jérôme Plantain. Ce Bouchinois fan du petit Gaulois a réussi, avec l’appui de l’OMC, à faire passer ce joyau par la médiathèque communautaire de l’Ostrevant. 

Personnalités et invités ont eu la chance de rencontrer Régis Frebent, responsable des studios Astérix de Bénifontaine (près de Lens). Là où sont conçues, crayonnées, dessinées et mises en peinture les planches de tous les albums d’Astérix. Très abordable, le dessinateur a souligné le travail fourni pour la création d’un album, depuis sa conception jusqu’au pied des rotatives. On découvre ainsi tout le talent des auteurs, Albert Uderzo et René Goscinny, mais aussi celui de Didier Conrad et Jean-Yves Ferri, repreneurs de la série au travers du dernier album, Le papyrus de César.

Cette exposition révèle aussi quelques secrets, comme la gestion des produits dérivés, ou pourquoi et comment sont nées les éditions Albert-René. Comment et pourquoi, aussi, Astérix est devenu la coqueluche des Allemands. Traduit en plus de cent langues et dialectes, 36 albums vendus à des millions d’exemplaires dans le monde… Astérix a conquis non seulement l’Europe mais aussi la Chine et même le Japon, et intéresse aujourd’hui les Russes. Il est enfin possible de découvrir les liens existant entre Astérix et notre région.

L’exposition – mise en place en collaboration avec Hachette, les éditions Albert-René, le Parc Astérix et l’OMC – est ouverte jusqu’au 7 mai, tous les jours de 10 h à 12 h et de 14 h à18 h. Elle est gratuite et les organisateurs recevront les écoliers de plusieurs communes.

J.-J. C. (CLP)


 
VDN le 04/05/2016

Astérix a établi son camp à Bouchain, grâce… à un Astérixophile

Jusqu’à samedi, une large place est laissée à Astérix et tout son univers à la médiathèque de l’Ostrevent. Une plongée dans la matrice du petit Gaulois et de toutes ses histoires rendues possibles grâce à Jérôme Plantain, lui-même caricaturé dans le dernier album! 

Uderzo et Goscinny avaient vraiment la potion magique lorsqu’ils ont créé Astérix : comment expliquer autrement le succès toujours aussi important, et même plus, du petit Gaulois dans les étagères des Français ? Depuis le 29 octobre 1959, date à laquelle il fit sa première apparition dans le nº1 du journal Pilote jusqu’au trente-sixième album, des millions d’albums ont été vendus. Alors quand, comme à Bouchain, une exposition est consacrée à Astérix, c’est carton plein également. Jérôme Plantain est tout heureux d’avoir réussi à mettre en œuvre son idée (fixe, bien sûre) : faire venir à la fois la partie de l’exposition qui a fait le tour de France (Bordeaux, Marseille, Lyon…) et celle consacrée au Papyrus de César, qui permet de comprendre comment un album est aujourd’hui réalisé. L’éditeur, détenteur des droits de l’expo a dit banco. Notre Bouchinois a ajouté sa touche personnelle, non moins importante : une partie de son impressionnante collection d’objets. Car notre homme est un Astérixophile pur jus. « Je collectionne tout depuis trente ans, sourit cet informaticien de 38 ans, j’ai tout de suite été attiré par le film La Surprise de César. On a acheté un livre, puis un deuxième… » Les albums sont toujours là, mais au côté de… 298 autres. En effet, si les aventures du petit Gaulois se déclinent en trente-six BD, celles-ci ont été traduites en de nombreuses langues, et Jérôme Plantain, en bon collectionneur, s’en est procuré des exemplaires. Et pour couronner le tout, il a créé un site internet sur l’un des aspects de sa collection<UN>: les cartes postales. « Aujourd’hui j’en suis à 5000 références ». Et ce n’est pas tout : gagnant, l’an passé, d’un concours sur les réseaux sociaux – il fallait se prendre en photo déguisé en Gaulois – notre Bouchinois a été caricaturé dans le dernier album d’Asterix. Par Toutatis !

Pour l’expo qui prend place sur ses terres, Jérôme Plantain est le guide parfait, d’un bout à l’autre, escale comprise devant la reproduction, par Frédéric Darras, du camp César – en fait un camp gaulois modifié – sis sur treize hectares, sur les bords de l’Escaut, à Estrun. Une pièce méconnue qui fait le lien avec l’histoire locale et les aventure d’un héros national toujours conquérant en France, mais pas seulement. En effet, les fans du Gaulois sont aussi nombreux sur notre territoire… qu’en Allemagne. Mais pour le moment, Jérôme Plantain exprime deux vœux pieux : rencontrer des Astérixophiles et échanger avec eux à l’occasion de cette expo et « inciter à lire et à relire les albums ». Comprix ?

Astérix à Bouchain, jusqu’au 7 mai, à la médiathèque, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée gratuite.

par Martine Kaczmarek

 
 

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir